Humour – Dramane nous a serré les “Kpakite”, Rions un peu avec Jean-Louis Gayandet

A l’église ils ont commencé à citer les esprits qui fatiguent les gens. Un coup on entend “esprit de crédit” : il ya une tata trèèèèèèèèès choco ki a décollé de sa chaise !! Gbou ! Elle est tombée. Ma copine me regarde, je regarde ma copine, elle dit: “haaan nous même on prend crédit aussi on ne paye pas là mais on n’est pas tombé c’est que la tata a fini avec”.

Au moment où j’allais faire sortir mes dents de leur fourreau pour rire kiakiakiakiakia­kiakiakiakiakia­, on entend esprit de “manger chez les gens”, gbadjaaa­!! Je me suis retrouvée à terre, j’ai les yeux fermés, je respire fioooo fioooo mais je suis consciente.

Voici ma copine ki veut me critiquer aussi. ko :”en tout cas ça n’a ka te libérer nous on va grossir un peu, on est fatigué. Chaque soir à 20h05 tu es chez les gens on dirait y a horloge dans ton estomac”. El n’a pas fini de parler et on entend “esprit de parle-mal”, gbadjaa­aa!! ma copine est versée (jusqu’a el a faillit me blessé dans sa chute).

Elle s’est relevée. Tu entends encore “esprit de palabre” regbadjaaa!! elle est versée encore, elle s’est levée. On cite encore “esprit de kongonssa”, reregbadjaaaaa!!! la fille est a terre, elle ouvre un œil me voit arrêté et me dit : “ayiiii toi tu n’est pas tombé?” Je lui ai dit :”ma chère nos degrés d’affairage ne sont pas les mêmes!!!

El dit hum et elle veut se lever, tu entends encore “esprit de vol”, rereregbadjaaaaaaaaaaaaa!!! Je lui ai dit en même : “c’est pas mieux tu vas rester couché ils n’ont pas fini de citer et je sais que tu va tomber encore, au lieu de tomber, te relever, tomber,­ te relever là, faut rester à terre si on fini la prière je vais te réveiller faut pas te blesser”

 

Jean-Louis Gayandet

(NB.: La photo est à titre illustratif. Merci de ne faire aucun lien)

More from us