Côte d’Ivoire – Mutineries: “L’opposition significative doit se réunir autour des idéaux progressistes de Laurent Gbagbo” Par Lohouess Gnagne

Face à la profondeur de l’abîme qui se présente à nous, il est urgent de mesurer l’ampleur de la tache républicaine et citoyenne qu’il nous échoit d’accomplir pour sauver notre pays.

Au moment où j’écris ces lignes, nous avons franchi le rubicond: les armes et les larmes ont pris le pouvoir, le contrôle de notre quotidien, et pris en otage l’avenir de notre nation.

C’est plus que jamais le temps des réunions, de l’Union.

Le temps pour la jeunesse de formaliser la rage virtuelle en action dans le monde tangible.

Nous sommes différents les uns des autres, souvent adversaires, et nous en avons le droit.

Et c’est d’ailleurs pour l’exaltation de ces différences que nous devons nous unir aujourd’hui.

Nous unir pour faire entendre nos voix de citoyens.

Redevenir citoyens pour reprendre les rênes de la république que nous souhaitons construire.

La démocratie ne retire le point le droit au citoyen de se rebeller. Mais aucune rébellion ne peut prospérer, si ses fondements ne sont pas ceux de l’unité, de la justice, de la démocratie même. Et nous le constatons bien, en ce moment.

Il est temps pour “l’opposition significative”, réunie autour des idéaux progressistes de Laurent Gbagbo, de se réunir.

Car, dans la partie de poker menteur qui se joue au sommet, qu’elle ne rêve même pas de se contenter de tirer le marron du feu.

Il est aussi temps pour les jeunes qui peuplent les vaillants rangs des vieux partis, peu enclins à n’être que des suiveurs, de prendre leurs destins en main. La bataille de Cocody nous a livré une combattante née, une icône, parmi tant d’autres.

Au RHDP, vous êtes nombreux à vous rendre compte du suicide collectif dans lequel votre idéal est détourné.

“Come on. don’t you see it is time to leave the boat?”

Que le RDR redevienne le RDR et non un parti de “Djoula.” Djenii Kobenan n’était pas Djoula. Et que l’aile du PDCI du RHDP dénonce l’accord de Daoukro: il nous a apporté encore plus de division de sectarisme, et de déchirures.

Les temps qui s’en viennent font peut-être peur.

Mais ils sont aussi porteurs d’espoir, d’espérance.

Be all Strong.
Lohouess Gnagne

More from us