Crise Ivoirienne – Steve Beko: “MA CONVICTION FACE AUX ‘’RALLIEMENTS ‘’”

Je considère que c’est une victoire énorme pour moi à chaque fois qu’un adversaire politique se rallie à mon avis où qu’il défend désormais les mêmes thèses que moi.

Quand des personnes comme Charles Konan Banny, Alpha Blondy, Gnamien Konan, Kouadio Konan Bertin qui défendaient hier la thèse opposée affirment aujourd’hui qu’il faut que le président Laurent Gbagbo soit libéré faute de quoi il ne peut y avoir de réconciliation en Côte d’Ivoire c’est la preuve que nos efforts sont payants et que nous ne travaillons pas en vain.

QUE CE SOIT PAR CONVICTION OU PAR OPPORTUNISME

PAR CONVICTION : Cela signifie que j’ai réussi à convaincre un adversaire d’hier pour en faire un allié objectif en vue de faire aboutir mes revendications. Il s’est enfin rendu compte que c’est moi qui étais dans le vrai et cela est à saluer et surtout, je dois me féliciter d’y être arrivé après d’énormes sacrifices. Que ce soit un leader politique ou un leader d’opinion, mon avis reste le même.

PAR OPPORTUNISME : La personne a toujours défendu des thèses opposées à la mienne et tout d’un coup, sans que l’on ne s’y attende, elle se ravise et commence à porter le même langage que moi pour des raisons qui ne sont pas de l’ordre de la conviction mais plutôt le résultat d’un calcul politique ou autre. C’est encore une victoire pour moi car j’ai réussi à prouver que le groupe auquel j’appartiens représente une majorité sociologique importante.

Prenons le cas d’un artiste qui le fasse parce que son public le fuit. Il s’est donc rendu compte qu’a défaut de voir sa carrière musicale mourir, il doit changer de fusil d’épaule le plus rapidement possible (On sera d’accord que ce n’est pas le cas de Alpha Blondy qui n’a pas besoin du public ivoirien).

Dans le cas d’un politique son revirement opportuniste pourrait découler du constat que les partisans du président Gbagbo sont nombreux et qu’en plus, ils sont fidèles à leur leader. En dépit de toutes les injustices et tracasseries qu’ils subissent depuis des années, ils résistent dignement. C’est une victoire pour nous.

Pour finir, il faut préciser que le RDR ne s’emmerde pas pour recruter en notre sein. Il a réussi a diviser le FPI et plusieurs partis politiques d’opposition. Il ne se passe pas un jour sans qu’il ne tente de débaucher certains des nôtres et même ici en Europe.

Alors pourquoi nous on devrait s’interdire de recruter en leur sein aussi pour confier des missions spéciales à ces derniers ?

– Si Alpha Blondy dit qu’il faut une loi d’amnistie, on lui demande simplement de répéter cela lors de son prochain grand concert comme il à l’habitude de le faire.

– Si Gnamien Konan dit que Gbagbo est son papa, on lui demande d’aller le dire à Botro où il a été élu député et d’user de son titre pour soutenir une loi d’amnistie générale à l’Assemblée Nationale.

Ainsi de suite ! Voici comment on mettrait tout le monde face à ses responsabilités.

Je ne demande pas de confier des responsabilités politiques ou autres à ces personnes en notre sein pour planifier je ne sais quoi ou d’aller voter pour elles. Je prouve qu’entre les injurier, les rejeter et les encourager, il y a plus d’avantages politiques dans la seconde option.

MAINTENANT, si quelqu’un est capable de me montrer ce qu’on gagne en les vilipendant et les rejetant, je suis prêt à écouter

 

Par Steve Beko

More from us