Affi trouve son bouc émissaire

Lorsque tu vas à des funérailles et que tu vois quelqu’un pleurer très très fort, se jeter dans tous les sens EH ALLAH, faire des roucascasses désordonnés même quand on lui demande de se calmer EH GNONSOA, se donner en spectacle, accuser à mots couverts ou directement les autres membres de la famille d’être à la base de cette mort…… en tout cas là, il y a 2 cas:

1er CAS

Il n’a rien fait pour le défunt lorsque ce dernier était en vie. Il le fuyait même pour ne pas être obligé de lui rendre service. Et peut-être était en palabre avec lui.

2 CAS

Il n’a rien dans les poches et PLEURE JAUNE pour ne pas que le moment venu on lui demande de venir participer avec le reste de la famille aux dépenses.

Voici la posture dans laquelle se trouve les affidés depuis leur débâcle collective aux législatives. Ça cherche des boucs émissaires, que dis-je, le bouc émissaire est déjà trouvé, il se nommait Sangaré jusque-là, et se nomme désormais Laurent Gbagbo.

Le groupe zouglou, SALOPARDS (belle coïncidence) dans une de leur chanson disaient ” même celui qui ne se brosse pas parle politique”. Oui! Gbagbo est devenu au grand jour l’adversaire à insulter. Des gens qui ne se brossent pas vont aussi l’injurier. Hmmmmm bon Dieu.

Je ne dirais pas qu’ils se trompent de combat, c’est la posture dans laquelle ils étaient depuis même s’ils nageaient en eau trouble. Je rigole de voir des sans dents vouloir tuer un éléphant en le mordant.

On entend des énormités du genre affi aurait une grande base électorale. Une base électorale tellement importante qu’il a eu 3 députés sur une centaine présentées.

Il est lieu de le dire ici et maintenant, affi ne pèse rien d’autre que le poids des enveloppes que lui donne le pouvoir ouattara pour fanfaronner, c’est un sachet transparent!

Continuez vos pleures mais n’empestez pas l’air, nous qui avons de grosses narines, on en souffre.

 

Kioubia Severin

More from us